Une solution globale pour vos recherches iconographiques & filmiques, les droits et l'achat d'images.
En savoir plus
>
 

Visa pour l'image 2018

Visa pour l'image 2018

Rendez-vous incontournable du photojournalisme en septembre, le festival fête ses 30 ans avec une programmation riche présentant le trvail de photoreporters talentueux. Des images poignantes du réel pour mieux nous raconter des histoires de vies d’ailleurs et relater sans être à chaud l'actualité de tous les continents.

Des conflits oubliés comme ceux du Yémen ou en République démocratique du Congo, de la fin de l'occupation de Daech en Syrie, de la crise au Venezuela, ou celle des Rohingyas ou encore les conséquences environnementales de la production alimentaire, etc. les sujets d'une violence quotidienne que les photographes refusent de voir banalisée, ne manquent pas !

Fenêtre grande ouverte sur le monde depuis 30 ans, le Festival International du Photojournalisme de Perpignan, Visa pour l'image, rassemble les points de vue de photojournalistes d’horizons différents sur l'actualité mondiale, à travers des expositions thématiques ou des rétros dans huit lieux de la ville, des soirées de projection, la rencontre avec de grands photographes en noir et blanc comme en couleur, les Visa d'Or et les autres prix, des tables rondes sur le métier de photographe ou le secteur de la photographie, des lectures de portfolios... Et le public, bien évidemment, qui s’est étoffé !

La sélection de notre rédaction s'est portée sur 4 expositions incontournables :

Colombie : renaitre de Catalina Martin-Chico qui parvient à suivre le quotidien de ces hommes et de ces femmes qui n’ont pas encore rendu les armes et attendent leur réinsertion dans la vie civile. Encore confinés dans des zones de transit, ces ex-combattants des FARC font le dur apprentissage de la transition.

Contaminations de Samuel Bollendorff propose une réflexion sur les pollutions industrielles irrémédiables, transformant pour des décennies, voire des siècles, des territoires en zones impropres au développement de la vie.

Apatrides, abandonnés et rejetés : la crise des Rohingyasde Paula Bronstein photographe témoin de la discrimination et de la persécution dont souffre la communauté rohingya, documentant leur situation en Birmanie, et l’année dernière au Bangladesh.

Pourquoi Gaza ? de Khalil Hamra qui documente les crises qui s'enchaînent depuis 2000 dans ce territoire palestinien victime de la politique coloniale israélienne. Dans la bande de Gaza, toute la souffrance, la douleur, la faim, les conflits, la pauvreté et la tristesse sont pris au piège sur un territoire de 360 kilomètres carrés, l’une des zones les plus peuplées du monde avec plus de deux millions d’habitants.

Voir toutes les autres expositions

Visa pour l'image Perpignan 2018
du 1er au 16 septembre 2018 à Perpignan
entrée gratuite

+Le plus+

Pour sa 30e édition, le Festival international du photojournalisme Visa pour l’Image – Perpignan s’expose à La Villette, Paris les 15 & 16 septembre 2018 avec un écran géant qui projettera dans la Grande Halle (espace Charlie Parker), une sélection de reportages au cours de deux séances de projection. Une occasion unique de prendre le pouls de l’actualité.

 
 
TOUTES LES ACTU
Recherche Actualités :
 
La 9e édition du festival Planche(s) contact 2018 présente les travaux de photographes invités en résidence à Deauville pour mettre en correspondance leur univers photographique avec la ville.
(...)
 
Pour sa 19e édition, Phot'Aix, le Festival de Photographie organisé à Aix-en-Provence par la Fontaine Obscure relève un double défi, promouvoir la photographie contemporaine en favorisant les échanges entre artistes français et étrangers dans le cadre de l'exposition internationale Regards
(...)
 
La photographe Marie Bienaimé, membre de Docpix, expose dans le parcours “L’amour” à Phot'Aix 2018, le festival photographique d'Aix-en-Provence, organisé par l’association la Fontaine Obscure
(...)
 
Plus importante biennale d’arts visuels de Suisse, le Festival Images Vevey propose tous les deux ans un concept inédit d’expositions de photographie dans des lieux insolites en intérieur comme en en plein air.
(...)
 
La 49e édition des Rencontres d'Arles invite à une expérience spatio-temporelle, à un voyage à travers les époques, sidéral et sidérant. Car la photographie est souvent le médium le mieux placé pour saisir toutes ces secousses, qui nous rappellent que le monde change, parfois juste sous nos yeux. Et une (...)
 
La photographe Marie Bienaimé, membre du collectif Docpix, programmée dans la seconde édition du festival Phémina à Nemours, le tout nouveau festival dédié à la place des femmes dans le monde de la photo.
(...)
 
Première rétrospective d'Isabel Muñoz, prix national espagnol de photographie 2016, à la Tabacalera, ancienne usine de tabac construite en 1780 en plein cœur de Madrid. Le visiteur est plongé face à 4 écrans géants représentant des danseurs japonais butō (danse créée suite à la seconde guerre mondiale pour laver la (...)
 
A l’occasion du prochain anniversaire de Mai 68, les membres du collectif Docpix s’interrogent sur l’héritage de ce mouvement étudiant d’abord, ouvrier ensuite, qui a donné suite à l’un des plus importants changements sociaux de la seconde moitié du XXè siècle.
(...)
 
A l'occasion de la Journée Internationale des Droits des Femmes, Lény Stora, auteure photographe membre de Docpix, présente une série photographique réalisée en mai dernier à Mayotte sur les jeunes filles et les femmes.
(...)
 
Son couvre-chef toujours sur la tête et son appareil photo en bandoulière, Amadou Gaye, comédien et photographe, est un artiste protéiforme recherchant l'humanisme chez ses congénères. Les photographies d'Amadou Gaye trouvent retranscrivent avec poésie et humanisme les ambiances légères et insouciantes des cafés parisiens. (...)
Suivant